Informations en français

 

biografia_2

Élevée en Emilie-Romagne. Chez elle dans l’Europe entière.

Depuis 2008, Laura Garavini siège à la Chambre des Députés en tant qu’élue du Parti Démocratique.

Depuis le début de la législature actuelle, elle appartient au Bureau de la Présidence du Groupe PD, responsable des secteurs Europe et Politique Extérieure. Laura Garavini fait en outre partie de la Commission parlementaire Antimafia : entre 2009 et 2013 elle a été Chef du Groupe PD au sein de cette Commission. À l’occasion de la Présidence italienne au Parlement Européen en 2014, Laura Garavini a présidé le Comité pour la lutte contre le crime organisé en Europe et dans le monde. En plus de ces missions, elle appartient au Conseil pour les Autorisations et est Présidente de l’Intergroupe parlementaire pour l’amitié italo-allemande, ayant été désignée par tous les groupes parlementaires.

En 2015, Laura Garavini a été décorée par le Président Gauck de la Croix de Commandeur de la République Fédérales allemande, un choix motivée par ses actions de véritable “constructrice de ponts en Europe”.

Avant son entrée au Parlement italien, Laura Garavini a travaillé pendant presque vingt ans en Allemagne, en particulier dans les secteurs de l’intégration et du social. À partir de 1996, elle est responsable de la zone italienne du projet pour l’intégration „Pro Qualifizierung” (Intégration par la Qualification) de Cologne. À partir de 1999, elle dirige l’association patronale ITAL-UIL, pour Berlin et le Brandebourg. À partir de 2004, elle travaille pour l’Union Syndicale “Union des Italiens du Monde” (UIM).

En 2007, Laura Garavini a retenu l’attention de l’opinion publique en Italie et en Allemagne pour avoir fondé, à la suite des attentats de la ‘Ndrangheta à Duisbourg, l’association „Mafia? Nein Danke!“, aux côtés de plusieurs restaurateurs réputés.

„Mafia? Nein Danke!“ a représenté la plus grande rébellion contre les tentatives d’escroquerie mafieuses en dehors de l’Italie. Entre 2007 et 2008, deux membres de la Camorra avaient menacé plusieurs propriétaires de restaurants à Berlin, provoquant entre autres l’incendie d’un restaurant et d’une voiture. Avec l’aide de „Mafia? Nein Danke!“, plusieurs restaurateurs menacés se sont adressés à la police et ont porté plainte. Leur action a permis la capture des deux mafieux qui ont par la suite été condamnés à plusieurs années de prison.Laura

Aux élections législatives de 2008, Laura Garavini a été candidate pour le Parti Démocrate, parti qu’elle avait  contribué à fonder, pour la circonscription Étranger-Europe. Elle a obtenu le plus grand nombres de suffrages (25 070 votes), et a donc rejoint l’Assemblée Nationale. Aux élections législatives de 2013, Laura Garavini a été tête de liste du PD dans la circonscription Étranger-Europe, et a été réélue à l’Assemblée Nationale avec une majorité de 37 813 votes exprimés.

Laura Garavini, qui a grandi dans une famille de producteurs de cerises à Vignola, dans la province de Modène, a étudié les Sciences Politiques à l’Université de Bologne, obtenant son diplôme avec les félicitations du jury. Elle s’est spécialisée en Management de projets communautaires à l’Université LUISS de Rome. A un mois de la chute du Mur de Berlin, elle s’est installée en Allemagne, où elle a enseigné la langue et la culture italienne à l’Université de Kiel.

Laura Garavini est mariée et a une fille.